Alerte crypto ! La banque centrale des Fidji met en garde !

La Banque centrale des Fidji (RBF) a récemment publié un avertissement à l’intention du public concernant l’utilisation des crypto-monnaies pour les paiements ou les investissements. Cela marque un revirement par rapport à la position perçue du Premier ministre fidjien sur les cryptos, et pourrait même entraîner des poursuites pénales pour les résidents investissant à l’étranger avec des “fonds détenus aux Fidji”. La motivation de cet avertissement semble être la promotion croissante des crypto-monnaies dans le pays, notamment via les réseaux sociaux.

La RBF précise qu’aucune personne ou entité n’a reçu de licence pour proposer des investissements en crypto-monnaies ou le commerce d’actifs virtuels. L’espoir d’une adoption du Bitcoin (BTC) aux Fidji avait été suscité suite à l’élection de Sitiveni Rabuka au poste de Premier ministre en décembre 2022, en grande partie due aux déclarations de Mata’i’ulua ‘i Fonuamotu, Lord Fusitu’a, membre du parlement et noble tongien, qui avait qualifié Rabuka de “pro-Bitcoin”. Lord Fusitu’a avait même évoqué des discussions avec Rabuka sur la manière dont les Fidji pourraient adopter le Bitcoin comme monnaie légale, semblable à ce qui est envisagé à Tonga.

Cependant, il semble que Rabuka n’ait pas fait de déclarations publiques sur l’utilisation du Bitcoin, selon un commentaire sur le post de Lord Fusitu’a. En 2022, ce dernier avait fortement plaidé pour l’introduction du Bitcoin, jusqu’à envisager de convertir la trésorerie nationale en cette cryptomonnaie. Ces mesures n’ont pas encore été mises en œuvre dans le pays.

La nouvelle déclaration de la RBF s’aligne sur les conseils du Fonds monétaire international (FMI) concernant la cryptomonnaie. En février, le FMI a publié un document sur l’utilisation de la monnaie numérique dans les pays insulaires du Pacifique, qualifiant les crypto-monnaies de “mauvais substituts aux moyens de paiement” et soulignant les risques macroéconomiques supplémentaires qu’elles comportent.

Ça pourrait vous intéresser :  Alerte: Les baleines retirent 1 milliard de BTC de Coinbase!

Nous, chez cours-crypto.fr, considérons que ces développements reflètent une tendance globale où les régulateurs financiers restent prudents vis-à-vis de l’intégration rapide des crypto-monnaies dans les économies nationales. Les implications légales et économiques sont complexes et nécessitent une approche mesurée pour garantir la sécurité financière des citoyens tout en explorant les avantages potentiels des technologies émergentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *