Le Bhoutan mise sur le minage de Bitcoin pour sauver son économie!

Le bras d’investissement souverain du Bhoutan, Druk Holding and Investments (DHI), en collaboration avec la société de minage Bitdeer Technologies, a récemment annoncé son intention d’accroître considérablement sa capacité de minage de Bitcoin avant le prochain événement de halving. Cette stratégie vise à atténuer les effets potentiels liés à la réduction des récompenses de minage qui accompagne traditionnellement ces périodes.

L’expansion anticipée du minage de Bitcoin au Bhoutan

Dans une démarche proactive, DHI et Bitdeer prévoient d’investir dans l’augmentation de la capacité de leur projet de minage par six, en prévision du halving à venir. Ce plan ambitieux doit porter la capacité totale du royaume himalayen à 600 mégawatts d’ici le premier semestre de 2025, ce qui représente une hausse significative par rapport aux 100 mégawatts actuels.

Les fonds nécessaires à cette expansion proviendront d’un fonds commun de placement fermé d’une valeur de 500 millions de dollars annoncé l’année dernière par les deux entités. À cette époque, Jihan Wu, président de Bitdeer, avait souligné leur collaboration avec le DHI pour exploiter l’énergie sans émission du Bhoutan afin de soutenir les technologies blockchain. Il avait également mentionné que ce fonds contribuerait au développement de réseaux d’intervenants internationaux susceptibles d’appuyer le secteur technologique bhoutanais.

Le portefeuille crypto discret du Bhoutan

Il est intéressant de noter que DHI, qui gère plus de 2,9 milliards de dollars d’actifs, avait discrètement bâti un portefeuille crypto avant que celui-ci ne soit révélé au grand jour lors des procédures de faillite des sociétés crypto Celsius et BlockFi. Un rapport Forbes a mis en lumière les investissements significatifs du DHI dans la crypto-monnaie et leur statut de client auprès des deux entreprises défaillantes.

Ça pourrait vous intéresser :  Reddit investit massivement dans le Bitcoin et l'Ethereum!

Des rapports locaux ont également mis en avant que le Bhoutan exploite l’hydroélectricité pour miner du BTC depuis 2019, alors que le prix tournait autour de 5 000 dollars.

La rentabilité du minage post-halving

Tandis que DHI et Bitdeer se préparent à compenser les pertes potentielles après le halving, certains acteurs du secteur pensent que la division par deux des récompenses en BTC n’affectera pas nécessairement la rentabilité. Laurent Benayoun, PDG de la firme de liquidité Acheron Trading, a suggéré que la baisse des récompenses minières serait compensée par une augmentation des frais réseau.

Jimmy Zhao, architecte senior des solutions chez BNB Chain, pense lui aussi que les tokens non fongibles basés sur Bitcoin pourraient soutenir la rentabilité des mineurs après le halving. Grayscale, un gestionnaire d’actifs crypto, estime quant à lui que les Ordinals Bitcoin ont généré plus de 200 millions de dollars en frais de transaction pour les mineurs en février 2024.

Conclusion

En somme, l’initiative du Bhoutan et Bitdeer reflète une stratégie calculée face à l’imminence du halving. L’investissement dans le renforcement des capacités minières montre une confiance dans la viabilité à long terme du Bitcoin malgré les fluctuations cycliques inhérentes à son modèle économique. Cela démontre également la volonté croissante des institutions et gouvernements d’intégrer la blockchain et les crypto-monnaies dans leurs stratégies financières globales.

Pour nous qui suivons attentivement l’évolution du marché crypto sur cours-crypto.fr, ces développements sont particulièrement intéressants et témoignent d’une maturation continue du secteur. Ils soulignent aussi l’importance pour les acteurs du domaine d’anticiper et de s’adapter aux changements structurels tels que le halving.

Ça pourrait vous intéresser :  Le Bitcoin va-t-il s'effondrer à cause de la saison faible?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *