Solana va-t-elle détrôner Ethereum grâce à Firedancer?

En tant que journalistes spécialisés dans l’univers de la crypto-monnaie, nous nous intéressons de près aux évolutions qui pourraient redéfinir le paysage de la blockchain. À ce titre, les progrès réalisés par Solana méritent une attention particulière, car ils pourraient bien bouleverser la hiérarchie établie par Ethereum.

En effet, Solana, souvent considérée comme un potentiel “Ethereum killer”, pourrait renverser la vapeur et prendre l’ascendant sur son concurrent. Cela reste toutefois conditionné à la capacité de Solana à surmonter une série d’obstacles et à capitaliser sur des innovations clés.

L’essor de Solana et ses défis

Solana a connu récemment une vague d’activité on-chain remarquable, soutenue par une augmentation du nombre de développeurs et un regain d’intérêt des utilisateurs, en partie grâce à une résurgence menée par les memecoins en décembre. Selon Austin Federa, responsable de la stratégie de la Fondation Solana, l’avenir de la plateforme pourrait être radieux grâce à l’afflux d’applications grand public construites sur Solana.

Federa a observé un intérêt croissant des développeurs souhaitant passer d’Ethereum à Solana, attirés par des coûts de développement plus bas et une gamme plus variée de langages de programmation. “Sur Solana, quiconque peut écrire une interface dans presque n’importe quel langage de programmation,” a-t-il déclaré, soulignant que les développeurs peuvent actuellement coder en Rust, C et Python sur Solana, avec un support prochain pour le langage Move.

Cet atout rend Federa “extrêmement confiant” dans le fait que la majorité des nouvelles applications grand public seront construites sur Solana dans les années à venir. Bien qu’il ne soit pas certain que ces applications seront les plus précieuses, il est convaincu qu’elles seront très probablement les plus utilisées.

Ça pourrait vous intéresser :  Base explose les records avec plus d'1 milliard de volume!

Le Firedancer et le talon d’Achille de Solana

Depuis son lancement en mars 2020, Solana fait face à un défi persistant : les pannes de réseau. Le 9 février dernier, une nouvelle interruption prolongée du réseau a paralysé Solana pendant près de cinq heures. Cette panne était due à un bug dans le code et s’est produite en grande partie parce que Solana fonctionne seulement avec deux principaux clients.

Pranav Kanade, gestionnaire de portefeuille chez VanEck’s Digital Assets Alpha Strategy, estime que la diversité des clients est le principal obstacle que Solana doit surmonter pour se positionner en tant que concurrent sérieux d’Ethereum. Actuellement, Solana s’exécute sur deux clients : un client Solana Labs et un client Jito Labs, ce dernier étant un fork du client Solana Labs.

La mise à jour Firedancer prévue pour cette année pourrait être porteuse d’espoir pour une éventuelle domination de Solana. Si cette mise à jour est lancée avec succès, elle pourrait réduire l’écart entre ETH et SOL, voire permettre à SOL de surpasser ETH.

Un “flippening” peut-être peu probable après tout

Toutefois, l’écart entre Solana et Ethereum reste conséquent. Malgré une impressionnante remontée au cours des neuf derniers mois, la valeur d’Ethereum dépasse toujours nettement celle de Solana avec une capitalisation boursière totale de 404 milliards de dollars contre 60 milliards pour Solana.

Henrik Andersson, directeur des investissements chez Apollo Crypto basé à Melbourne, pense qu’en raison de la taille et de la domination de l’écosystème Ethereum, il est difficile d’envisager que Solana le dépasse en termes de capitalisation boursière dans un futur proche. Il souligne également qu’Ethereum attire toujours davantage de nouveaux développeurs en raison de sa longue histoire et sa vaste communauté de développement.

Ça pourrait vous intéresser :  Incroyable! L'histoire secrète du Bitcoin et d'Ethereum révélée!

Mark Smargon, fondateur et PDG du réseau blockchain Fuse Network, partage cet avis et juge peu probable que Solana puisse jamais surpasser Ethereum. Il insiste sur le fait que beaucoup d’idées testées d’abord sur Ethereum trouvent ensuite leur chemin vers Solana.

Au final, Andersson suggère qu’il n’est peut-être pas pertinent de voir les deux réseaux comme des concurrents directs car ils ont des visions et des éthiques différentes : l’un cherchant à être le plus rapide possible tandis que l’autre construit un réseau résistant à la censure. Ils peuvent tous deux être gagnants dans leurs domaines respectifs.

Nous espérons que ces informations vous ont été utiles pour mieux appréhender les dynamiques actuelles entre Ethereum et Solana. Pour suivre toutes les dernières actualités liées aux crypto-monnaies et à la blockchain, restez connectés sur cours-crypto.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *