Attention mineurs de Bitcoin : la Norvège durcit sa législation !

La Norvège vient de franchir un pas significatif en adoptant une nouvelle législation concernant les centres de données, signalant ainsi un potentiel accroissement de la surveillance des mineurs de Bitcoin. À travers cette mesure, tous les centres de données du pays seront contraints de s’enregistrer officiellement, en fournissant des informations détaillées sur leurs propriétaires et dirigeants, ainsi que sur le type de services numériques qu’ils proposent. La Norvège se positionne ainsi comme le premier pays européen à établir un tel cadre réglementaire.

Un contrôle accru pour l’industrie du minage

Le gouvernement norvégien espère que cette nouvelle législation permettra aux politiciens d’avoir une meilleure vue d’ensemble des centres de données présents dans leurs municipalités, ce qui offrira une base plus solide pour accepter ou refuser leurs opérations. Terje Aasland, ministre de l’énergie en Norvège, souligne que l’objectif est de réguler l’industrie de manière à pouvoir fermer la porte aux projets indésirables. Il ajoute que le minage de cryptomonnaies est associé à d’importantes émissions de gaz à effet de serre et représente un type d’affaires que la Norvège ne souhaite pas sur son territoire.

De notre point de vue, cette décision pourrait induire une pression supplémentaire pour les mineurs de Bitcoin dans le pays, notamment avec le prochain halving du Bitcoin qui réduira de moitié les récompenses d’émission des blocs, mettant ainsi en péril la rentabilité des mineurs de Bitcoin.

Les mineurs de Bitcoin sous pression

Plusieurs entreprises de minage de Bitcoin sont actuellement en activité dans le nord de la Norvège, où l’électricité est la moins chère du pays. Selon un rapport local datant de 2023, ces entreprises consomment presque autant d’électricité que le district des Lofoten. Cependant, Aasland note que les entreprises de minage de Bitcoin ne sont pas souhaitées dans le pays et affirme privilégier les centres de données remplissant des rôles bénéfiques pour la société, comme ceux servant de serveurs de stockage, qu’il considère comme une partie importante de la structure sociale norvégienne.

Ça pourrait vous intéresser :  Les 10 cryptos qui explosent aujourd'hui, à voir absolument!

L’exacte quantité d’entreprises minières opérant en Norvège reste inconnue du gouvernement à l’heure actuelle, mais la nouvelle législation devrait fournir davantage d’informations qui seront utilisées pour poursuivre le plan de numérisation du pays, selon Karianne Tung, ministre norvégienne de la numérisation et de la gouvernance publique.

Conclusion

Les mineurs de Bitcoin subissent déjà une pression accrue suite à l’imminence du halving. Il est estimé que les mineurs pourraient liquider 5 milliards de dollars en BTC dans les mois suivant cet événement. Cela illustre bien comment les législations nationales et les événements propres au réseau Bitcoin peuvent influencer considérablement l’industrie du minage. Chez cours-crypto.fr, nous continuons à suivre attentivement ces développements et leur impact sur l’écosystème crypto.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *