Autorités UK : saisies de crypto facilitées bientôt !

À partir du 26 avril, les autorités britanniques verront une réduction des restrictions en ce qui concerne la saisie des actifs cryptographiques. Cette nouvelle législation sur les crimes économiques inclura les ordonnances de récupération civile pour confisquer les crypto-monnaies. Nous, au sein de la rédaction de cours-crypto.fr, nous penchons sur l’impact potentiel de cette mesure.

Élargissement des pouvoirs de saisie

La documentation récemment publiée par le gouvernement britannique indique que les forces de l’ordre du Royaume-Uni seront habilitées à geler les actifs cryptographiques utilisés dans des activités criminelles sans nécessiter de condamnation préalable. Les modifications apportées à la loi sur les crimes économiques et la transparence des entreprises de 2023 permettront à l’Agence nationale de la criminalité de confisquer et de saisir les actifs cryptographiques qu’elle soupçonne d’être liés à des activités illicites suspectes, et cela, sans avoir à passer par des procédures juridiques complexes. Ces changements sont susceptibles d’accélérer le processus de lutte contre la criminalité liée aux crypto-monnaies.

En outre, ces autorités auront la possibilité de récupérer directement les actifs cryptographiques auprès des échanges et des fournisseurs de portefeuilles de garde. Elles pourront également détruire des crypto-actifs si nécessaire, bien que le processus précis pour ce faire n’ait pas été détaillé. La méthode la plus courante pour détruire un jeton cryptographique consiste à le brûler en le transférant à une adresse de portefeuille de combustion, le retirant ainsi de la circulation.

Ça pourrait vous intéresser :  Le PDG de Hut8 annonce la fin des faillites de mineurs de Bitcoin!

Contexte législatif

En septembre 2022, il a été rapporté que cette législation adoptée vise à étendre les capacités des autorités à réprimer l’utilisation des crypto-monnaies dans des crimes tels que la cybercriminalité, les escroqueries et le trafic de drogue. L’une des dispositions du projet de loi sur les crimes économiques et la transparence des entreprises permet la récupération d’actifs cryptographiques utilisés dans des crimes sans procéder d’abord à une arrestation, car certains individus peuvent éviter une condamnation en restant à l’étranger.

Cependant, un ressortissant britannique victime d’une fraude cryptographique ayant perdu environ 46 000 dollars aux escrocs a déclaré que les autorités britanniques pourraient être “mal équipées pour gérer les crimes cryptographiques contre les résidents du Royaume-Uni”.

Réglementation future et stablecoins

Entre-temps, le gouvernement britannique a récemment exprimé son intention d’adopter de nouvelles lois réglementant les stablecoins et le staking crypto au cours des six prochains mois. Lors d’un événement crypto organisé par Coinbase à Londres le 19 février, le secrétaire économique au Trésor Bim Afolami a révélé que le gouvernement vise à finaliser la réglementation avant l’élection de l’année prochaine, qui doit avoir lieu au plus tard le 28 janvier 2025.

“Nous sommes très clairs sur le fait que nous voulons faire avancer ces choses dès que possible. Et je pense que durant les six prochains mois, ces choses sont réalisables”, a-t-il déclaré.

Implications pour l’industrie crypto

Cette évolution législative au Royaume-Uni pourrait servir d’exemple à d’autres pays cherchant à renforcer leur cadre réglementaire autour des actifs numériques. La capacité accrue de saisir et potentiellement détruire des actifs cryptographiques sans procès complet pourrait dissuader les criminels d’utiliser ces monnaies pour leurs activités illicites. Cependant, cela soulève également des questions sur l’équilibre entre l’autorité judiciaire et le respect des droits individuels dans l’espace numérique.

Ça pourrait vous intéresser :  "Le Bitcoin atteindra-t-il 70 000$ ? Nouveaux records en vue !"

Nous suivrons avec attention l’impact de ces nouvelles mesures sur l’écosystème crypto au Royaume-Uni et au-delà. Il sera particulièrement intéressant d’observer comment ces changements interagiront avec les développements futurs en matière de réglementation des stablecoins et du staking. Restez avec nous sur cours-crypto.fr pour obtenir les analyses expertes sur ces sujets cruciaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *