Coinbase innocenté dans un procès sur les cryptos !

Nous, chez cours-crypto.fr, avons l’honneur de vous présenter une mise à jour importante dans l’univers juridique des cryptomonnaies. Coinbase, l’une des plateformes d’échange de cryptomonnaies les plus reconnues au niveau mondial, vient de remporter une victoire significative devant la justice américaine. La Cour d’appel des États-Unis pour le Second Circuit a rendu un verdict favorable à Coinbase, confirmant ainsi que les ventes secondaires de cryptomonnaies sur sa plateforme ne violent pas le Securities Exchange Act.

Le contexte du litige

Le jugement en question concerne un groupe de personnes ayant effectué des transactions de tokens sur Coinbase entre le 8 octobre 2019 et le 11 mars 2022. L’enjeu central du litige portait sur la classification des cryptomonnaies tradées par Coinbase comme étant des titres financiers ou non.

Les plaignants avaient engagé des poursuites fédérales, invoquant les Sections 5, 12(a)(1) et 15 de la loi Securities Act de 1933, ainsi que les Sections 5, 15(a)(1), 20(a) et 29(b) du Securities Exchange Act de 1934. Ils avaient également porté des accusations basées sur les lois relatives aux titres financiers en vigueur en Californie, en Floride et au New Jersey.

Les arguments et la décision

Les plaignants soutenaient que les actions de Coinbase équivalaient à offrir et vendre des titres non enregistrés. Ils ont également prétendu que la plateforme avait violé diverses dispositions des lois sur les titres financiers. Cependant, Coinbase a contesté ces allégations, arguant que les ventes secondaires d’actifs cryptographiques ne remplissaient pas les critères de transactions de titres financiers.

Ça pourrait vous intéresser :  "Bitcoin explose à 60 000$ après une hausse folle de 3,7%!"

La Cour d’appel a examiné différents aspects du dossier et a fini par renverser certaines décisions du tribunal inférieur tout en maintenant d’autres. La Cour a notamment évalué la responsabilité potentielle de Coinbase en vertu de la Section 12(a)(1) du Securities Act pour avoir vendu des titres non enregistrés, mais a rejeté les revendications des plaignants liées au Securities Exchange Act.

L’impact de la décision

La décision s’est fortement appuyée sur l’interprétation des contrats d’utilisateur de Coinbase qui ont évolué avec le temps. La Cour a souligné l’importance de déterminer la version applicable du contrat d’utilisateur, car les différences entre les versions ont compliqué la résolution définitive des questions liées au titre et à la privity.

D’un côté, les plaignants voient dans ce jugement un progrès vers une meilleure responsabilisation des plateformes crypto selon les lois sur les titres financiers, plaidant pour une protection accrue des investisseurs dans un espace crypto en pleine évolution. De l’autre côté, Coinbase considère que cette décision renforce sa position selon laquelle les ventes secondaires de cryptos ne constituent pas des transactions de titres financiers.

Coinbase a également souligné l’importance d’une clarté réglementaire pour favoriser l’innovation dans l’industrie. Le verdict de la Cour d’appel a donc d’importantes répercussions pour la supervision des cryptomonnaies et des actifs numériques.

Conclusion

Paul Grewal, directeur juridique chez Coinbase, a exprimé sa gratitude sur une plateforme sociale X en affirmant que le Second Circuit a réaffirmé qu’il n’y avait pas de responsabilité privée pour le trading secondaire d’actifs numériques sur des bourses comme Coinbase en vertu du droit fédéral sur les titres financiers. Ce verdict souligne ainsi l’importance cruciale des contrats dans ces questions juridiques complexes.

Ça pourrait vous intéresser :  La SEC retarde l'ouverture du trading d'options sur les ETFs Bitcoin!

Pour nous, experts dans le domaine crypto, il est clair que ce jugement représente un jalon important dans le paysage réglementaire des cryptomonnaies. Il démontre une fois de plus combien il est essentiel pour les acteurs du secteur de comprendre et naviguer avec prudence dans le cadre légal qui régit leur activité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *