Découvrez la technologie révolutionnaire financée par 20 investisseurs!

Le protocole d’identité basé sur la reconnaissance palmaire, Humanity Protocol, a récemment obtenu le soutien financier de plus de 20 fonds de capital-risque spécialisés dans la cryptomonnaie. Parmi les investisseurs notables, on retrouve des noms influents tels qu’Animoca Brands et Polygon. Toutefois, le montant exact levé lors de ce tour de financement reste confidentiel.

Humanity Protocol se positionne comme une alternative moins intrusive aux scans d’iris, visant apparemment le projet Worldcoin qui utilise cette technologie. Le fondateur de Humanity Protocol, Terence Kwok, insiste sur l’importance d’une technologie qui renforce le potentiel humain sans le compromettre, avec l’ambition de développer une blockchain centrée sur l’humain.

Collaboration stratégique et soutien notable

La réalisation du projet s’est effectuée en collaboration avec Animoca Brands et Polygon Labs. Des figures emblématiques telles que Yat Siu, président exécutif d’Animoca Brands, et Sandeep Nailwal, co-fondateur de Polygon, ont personnellement participé à ce tour de financement. Cette initiative souligne l’intérêt croissant pour des solutions d’identité numérique respectueuses des utilisateurs dans l’espace Web3.

En intégrant la technologie de reconnaissance palmaire aux preuves à divulgation nulle de connaissance (ZK-proofs) de Polygon, Humanity Protocol espère offrir une méthode d’identification sécurisée et non invasive. Cette approche pourrait bien redéfinir les normes d’identification numérique dans un monde où la vie privée est de plus en plus précieuse.

Un contexte concurrentiel et réglementaire

Tandis que Humanity Protocol avance dans son développement, le projet Worldcoin fait face à un examen réglementaire accru. Diverses autorités mondiales expriment leurs préoccupations quant aux méthodes de collecte de données employées par Worldcoin. En France, en Allemagne et au Kenya, les instances gouvernementales ont questionné ou même suspendu les activités du projet pour protéger la vie privée des citoyens.

Ça pourrait vous intéresser :  Alliance Blockchain pour le bien lancée à Dubaï!

Plus récemment, l’Office of the Privacy Commissioner for Personal Data de Hong Kong a lancé une enquête sur Worldcoin, suggérant que ses pratiques pourraient enfreindre les exigences locales en matière de protection des données personnelles.

L’avenir de l’identité numérique dans le Web3

Cette compétition entre projets d’identité numérique met en lumière l’évolution rapide du secteur et la nécessité d’un équilibre entre innovation et respect des droits individuels. Alors que les technologies blockchain continuent de se développer, il sera crucial que les solutions d’identité numérique offrent sécurité et confidentialité sans sacrifier l’utilisabilité ou l’éthique.

Nous suivrons avec intérêt les progrès d’Humanity Protocol et autres initiatives similaires qui cherchent à façonner un Web3 plus humain et responsable. Il est certain que ces développements auront un impact significatif sur notre manière d’interagir avec la technologie et entre nous dans le futur numérique imminent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *