Grayscale et Coinbase défient la SEC pour un ETF Ether!

Les acteurs majeurs du secteur de la cryptomonnaie, Grayscale et Coinbase, ont récemment eu l’occasion de s’asseoir avec les représentants de la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis pour discuter d’un changement de règlementation concernant le lancement des fonds négociés en bourse (ETF) pour l’Ethereum au comptant. Cette rencontre, qui a eu lieu le 6 mars, fait suite à la fin de la période de commentaires sur la proposition de Grayscale visant à convertir son Ethereum Trust en ETF, une démarche similaire à celle réalisée pour son Bitcoin Trust en janvier.

Grayscale a mis en avant sa volonté de transformer son Ethereum Trust – qui suit le prix du marché de l’Ether (ETH) – en un ETF. Lors de cette réunion, les préoccupations concernant une éventuelle manipulation du marché si le fonds était approuvé ont été abordées. Selon une présentation partagée par la SEC, Coinbase a argumenté que la même logique ayant conduit à l’approbation des ETF Bitcoin devrait s’appliquer à l’Ethereum, étant donné que le token dispose de “mécanismes qui limitent considérablement la susceptibilité d’ETH à la fraude et à la manipulation”.

Les arguments en faveur de l’ETF Ethereum

Coinbase a également souligné l’accord de partage de surveillance avec le Chicago Mercantile Exchange (CME), un mécanisme mis en place pour les ETF Bitcoin à la demande de la SEC afin d’améliorer le suivi des échanges. De plus, l’entreprise a mis l’accent sur la corrélation entre les marchés à terme et les marchés au comptant d’Ethereum, similaire au marché Bitcoin. Nate Geraci de ETF Store a noté que “étant donné que les ETF Ethereum négociés au CME ont été approuvés par la SEC, je ne vois pas sur quelle base les ETF Ethereum au comptant pourraient être refusés”.

Ça pourrait vous intéresser :  "INCROYABLE : La chute du STRK de Starknet à cause de Nethermind !"

Parallèlement, Grayscale propose un second ETF pour le trading des contrats à terme sur Ether. La principale différence entre les marchés au comptant et à terme réside dans le fait que, sur le marché au comptant, les actifs sont échangés immédiatement, tandis que sur le marché à terme, des contrats sont conclus pour acheter ou vendre des actifs à une date future à un prix spécifique.

La stratégie de Grayscale et les attentes du marché

Certains analystes ont suggéré que Grayscale pourrait utiliser sa demande d’ETF pour les contrats à terme comme un “cheval de Troie” pour contraindre la SEC à approuver son ETF Ethereum au comptant. Plusieurs gestionnaires d’actifs, dont Invesco, Galaxy Digital, Fidelity, Franklin Templeton et BlackRock, cherchent également à obtenir le feu vert pour un ETF Ethereum au comptant. Les dates limites finales pour une décision de la SEC sont attendues en mai.

L’analyste Eric Balchunas de Bloomberg estime que les gestionnaires d’actifs sont toujours dans l’incertitude quant à l’opinion des régulateurs sur ce véhicule d’investissement en crypto. “Normalement, je dirais que c’est un bon signe mais autant que je sache, le personnel n’a pas encore donné de commentaires aux émetteurs, ce qui n’est pas bon signe car nous avons dépassé le moment où ils ont donné des commentaires sur les ETF BTC”, a déclaré Balchunas.

Conclusion

Nous sommes convaincus que ces discussions entre Grayscale, Coinbase et la SEC sont cruciales pour l’avenir des investissements dans les cryptomonnaies. La décision finale de la SEC sera déterminante non seulement pour ces entreprises mais aussi pour tout l’écosystème crypto. Restez connectés sur cours-crypto.fr pour suivre les dernières actualités et avancées sur ce sujet.

Ça pourrait vous intéresser :  PancakeSwap lance v4 avec des pools personnalisés et une optimisation du gaz

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *