Japon: la communauté GameFi en panique face aux politiciens!


Les préoccupations de liquidité du GameFi japonais portées à l’attention des législateurs

La communauté GameFi japonaise cherche du soutien législatif

La communauté du jeu blockchain au Japon, représentée par Ryo Matsubara, directeur d’Oasys, un blockchain dédié au GameFi, a récemment rencontré les responsables du quartier général de la promotion de la société numérique du Parti libéral-démocrate (PLD). L’objectif de cette rencontre était d’exposer les défis auxquels est confronté le marché des crypto-actifs japonais, en particulier en matière de liquidité.

Nous comprenons que les lois fiscales récemment mises en œuvre et la loi LPS ont facilité les affaires pour les startups. Cependant, il existe une inquiétude partagée concernant les réglementations strictes qui auraient asséché la liquidité au Japon, affectant directement la croissance de l’écosystème GameFi. Matsubara a souligné que des réglementations incitant les utilisateurs à investir en toute sécurité dans les cryptomonnaies et l’économie blockchain pourraient entraîner une croissance immédiate de la liquidité grâce à l’afflux d’acheteurs et de vendeurs.

L’optimisme face à l’évolution de l’adoption des cryptomonnaies au Japon

Malgré une réticence initiale à adopter les cryptomonnaies, le Japon montre des signes d’ouverture vers cette technologie. En septembre 2023, le gouvernement japonais envisageait de permettre aux startups de lever des fonds publics via l’émission d’actifs cryptographiques. Le Premier ministre Fumio Kishida a réaffirmé l’engagement du pays à développer l’industrie du Web3, soulignant son potentiel de transformation d’internet et d’impulsion de changements sociaux.

Ça pourrait vous intéresser :  Attention! 18 entités illégales ciblent vos investissements en Espagne!

Plus récemment, l’Autorité des services financiers (FSA), principal régulateur financier du Japon, a suggéré plusieurs mesures pour protéger les utilisateurs contre les « transferts illicites » vers les plateformes d’échange de cryptomonnaies. Ces mesures pourraient compliquer sérieusement le marché des transactions peer-to-peer (P2P).

Les initiatives clés pour protéger les utilisateurs des transferts illicites

La FSA et l’Agence nationale de police (NPA) ont encouragé les banques à protéger leurs clients en adoptant plusieurs initiatives clés. L’une d’entre elles consiste à « interrompre les transferts vers les prestataires de services d’échange d’actifs cryptographiques si le nom de l’expéditeur diffère du nom du compte ». Cette mesure devrait s’étendre tant aux comptes individuels qu’aux comptes d’entreprise.

Le potentiel historique du Japon dans le jeu vidéo et son avenir Web3

Le Japon possède une histoire emblématique dans le secteur des jeux vidéo. Si la liquidité se rétablit dans le pays, Matsubara est convaincu que le Japon pourrait redevenir un marché très attractif grâce à son contenu riche et diversifié. La collaboration continue avec le gouvernement est essentielle pour garantir la compétitivité mondiale du marché japonais Web3.

En conclusion, nous sommes témoins d’une ère charnière où le dialogue entre innovateurs technologiques et décideurs politiques pourrait façonner l’avenir numérique du Japon. La fluidification des marchés des cryptomonnaies est cruciale non seulement pour l’épanouissement du GameFi mais aussi pour le positionnement stratégique du Japon sur la scène mondiale du Web3.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *