“La SEC se trompe sur l’Ether ETF, selon Consensys !”

La discussion autour de la création d’un fonds négocié en bourse (ETF) basé sur l’Ethereum fait rage, et Consensys, société de développement de logiciels blockchain et Web3, a récemment pris position. Dans une lettre adressée à la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis, Consensys a défendu la fiabilité du système de preuve d’enjeu (PoS) d’Ethereum, affirmant que les craintes concernant les risques de fraude et de manipulation sont infondées.

Il est important de noter que les ETF basés sur l’Ethereum suscitent un intérêt croissant, et leur approbation pourrait marquer un tournant significatif dans l’adoption des cryptomonnaies par les investisseurs traditionnels. Nous examinerons ici les arguments avancés par Consensys et les implications potentielles pour l’avenir des ETF crypto.

Les atouts de l’Ethereum selon Consensys

Consensys a mis en avant plusieurs avantages clés du réseau Ethereum par rapport à Bitcoin. Selon eux, Ethereum offre une finalité des blocs plus rapide et une séparation des responsabilités entre les proposeurs et les attestateurs pour éviter la domination d’un groupe d’acteurs. De plus, le coût d’une attaque serait plus élevé sur Ethereum, et le réseau impose des pénalités en cas de violation des règles par les validateurs.

La société souligne également que l’Ethereum est soutenu par une communauté de développeurs plus importante que celle de Bitcoin, et fonctionne sur une blockchain entièrement transparente et publique. Ces caractéristiques seraient gages d’une sécurité supérieure, surpassant celles des produits basés sur Bitcoin déjà approuvés par la SEC.

Ça pourrait vous intéresser :  Procès Kraken: les procureurs accusent la SEC de dérapage!

L’approbation des ETF Ethereum en suspens

Malgré l’enthousiasme entourant les ETF Bitcoin qui ont connu un succès notable, l’approbation d’un ETF Ethereum reste incertaine. La SEC doit prendre une décision concernant la prochaine série de demandes d’ETF Ethereum le 23 mai, en commençant par le véhicule d’investissement VanEck. Bien que certains experts soient optimistes quant à une approbation en 2023, d’autres suggèrent qu’il se pourrait que la commission reporte sa décision à 2024.

Plusieurs entreprises attendent actuellement l’approbation ou le rejet de leurs demandes d’ETF Ethereum, y compris Fidelity, Hashdex et ARK 21Shares. La SEC avait commencé à approuver des véhicules d’investissement liés aux contrats à terme sur Ether en octobre 2023.

Les paris sur l’avenir des ETF Ethereum

La spéculation autour de l’approbation des ETF Ethereum est telle que les paris sur les résultats ont atteint au moins 12 millions de dollars sur le marché des prédictions. En janvier dernier, la SEC a approuvé la négociation et la cotation de 11 ETF Bitcoin au comptant.

Grayscale, société de gestion d’investissement, reste confiante quant à une décision favorable de la SEC concernant les ETF Ethereum au comptant d’ici mai. Malgré ce que certains perçoivent comme un “manque d’engagement” de la part de la SEC avec les candidats, cela ne préjuge pas forcément du résultat final.

Perspectives futures

L’évolution réglementaire autour des ETF basés sur les cryptomonnaies est cruciale pour leur intégration dans le système financier traditionnel. L’approbation éventuelle d’un ETF Ethereum pourrait non seulement légitimer davantage cette cryptomonnaie auprès des investisseurs institutionnels mais aussi ouvrir la voie à une nouvelle ère pour les actifs numériques.

Ça pourrait vous intéresser :  Officiel FDIC alerte: politique numérique US en danger !

Au sein de notre rédaction chez cours-crypto.fr, nous suivons ces développements avec un intérêt particulier. L’impact potentiel sur le marché et l’accueil probable par la communauté financière traditionnelle sont des sujets qui méritent toute notre attention. Nous continuerons à vous informer sur les avancées en matière d’ETF crypto et leur réception par les autorités réglementaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *