Le PDG de VanEck annonce un rejet probable des ETF Ether en mai !

En tant que journalistes spécialisés dans le domaine des cryptomonnaies, nous avons pris connaissance d’une nouvelle qui pourrait intéresser notre lectorat. D’après les informations récentes, il semblerait que les fonds négociés en bourse (ETF) basés sur l’Ethereum ne recevront probablement pas le feu vert des autorités réglementaires américaines au mois de mai. C’est en tout cas ce qu’a laissé entendre Jan van Eck, PDG de la société d’investissement VanEck, lors d’une interview accordée à CNBC.

Il est important de noter que VanEck a été parmi les premiers à déposer une demande pour un ETF Ethereum au comptant aux États-Unis, en même temps que Cathie Wood’s ARK Invest. Ces deux entreprises attendent une décision finale prévue respectivement pour le 23 et le 24 mai. Cependant, l’absence de commentaires de la part de la Securities and Exchange Commission (SEC) américaine concernant la liste des sept demandes en attente d’ETF Ether au comptant n’est pas un bon signe pour une approbation en mai.

Les raisons du pessimisme

La prudence est de mise et plusieurs experts partagent ce sentiment. Jean-Marie Mognetti, PDG de CoinShares, s’est également montré pessimiste, indiquant qu’il ne voyait pas d’approbation se profiler à l’horizon avant la fin de l’année. Cette inertie prolongée du régulateur américain suscite des interrogations et alimente les doutes quant à une approbation imminente des ETF Ether au comptant.

Des commentateurs tels qu’Eric Balchunas, analyste senior chez Bloomberg pour les ETF, ont également souligné le “silence radio” entre le régulateur et les émetteurs de fonds potentiels comme raison principale pour laquelle une approbation en mai semble de moins en moins probable.

Ça pourrait vous intéresser :  Incroyable! L'histoire secrète du Bitcoin et d'Ethereum révélée!

Les conséquences d’un rejet

Un rejet par la SEC aurait des répercussions significatives sur le marché des cryptomonnaies. Les ETF constituent un moyen pour les investisseurs traditionnels d’accéder aux cryptomonnaies sans avoir à acheter et à stocker les actifs numériques eux-mêmes. Une approbation aurait donc pu être perçue comme un signe de maturité et d’acceptation institutionnelle accrue pour Ethereum.

Cela dit, l’Ethereum reste un actif numérique majeur avec ou sans ETF. La demande pour Ethereum continue de croître, notamment grâce à son rôle central dans les applications décentralisées et les contrats intelligents qui sont au cœur de l’écosystème des finances décentralisées (DeFi).

Conclusion

En conclusion, il semble que nous devrons patienter encore un peu avant de voir apparaître des ETF Ethereum sur le marché américain. Cela ne fait que renforcer l’idée que le secteur des cryptomonnaies évolue dans un environnement réglementaire complexe et parfois imprévisible. Néanmoins, cela ne diminue en rien l’intérêt pour Ethereum et les innovations continues qu’il apporte à l’économie numérique.

Nous resterons attentifs aux développements futurs et continuerons à vous informer sur les évolutions significatives dans ce domaine passionnant. Pour plus d’informations et d’analyses sur le monde des cryptomonnaies, n’hésitez pas à consulter notre site cours-crypto.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *