Les entreprises TradFi se tournent vers la blockchain publique!

Les institutions financières traditionnelles (TradFi) manifestent un intérêt croissant pour la tokenisation d’actifs sur des blockchains publiques. C’est ce qu’a déclaré Celisa Morin, ancienne dirigeante chez Grayscale et actuellement responsable du département crypto du cabinet d’avocats international Reed Smith. À notre avis, cette tendance témoigne d’une évolution significative dans la manière dont les acteurs financiers traditionnels perçoivent la technologie blockchain.

Le récent exemple de BlackRock, qui a lancé son fonds tokenisé ‘BUIDL’ de 100 millions de dollars sur le réseau Ethereum le 18 mars dernier, pourrait inciter d’autres institutions à suivre le mouvement. Selon les données de Dune Analytics, ce fonds détient désormais 288 millions de dollars d’actifs. Nous pensons que cette initiative marque un tournant important dans l’adoption de la blockchain par les institutions financières traditionnelles.

Malgré les controverses et les défis juridiques potentiels liés à la tokenisation d’actifs sur des blockchains publiques, comme les transactions douteuses provenant du mélangeur sanctionné par l’OFAC Tornado Cash, Morin estime que de nombreuses entreprises pourraient être encouragées par l’exemple de BlackRock. En effet, si une institution aussi importante fait ce choix, pourquoi les autres hésiteraient-elles ?

Franklin Templeton a déjà franchi le pas en lançant son fonds du marché monétaire tokenisé sur le réseau Ethereum layer-2 Polygon en octobre dernier. Ce fonds Franklin OnChain U.S. Government Money Fund (FOBXX), âgé de 11 mois, détient maintenant 360,2 millions de dollars en bons du Trésor américain. Au total, 1,08 milliard de dollars en bons du Trésor américain ont été tokenisés à travers 17 produits.

Un ETF Ethereum en mai peu probable

Celisa Morin s’est montrée moins optimiste concernant l’approbation des fonds négociés en bourse (ETF) basés sur Ether (ETH) au comptant en mai. Ayant travaillé avec l’équipe juridique avant le lancement de l’ETF Bitcoin par Grayscale, elle partage l’avis récent selon lequel l’absence de communication entre la Securities and Exchange Commission des États-Unis et les émetteurs potentiels de fonds est un mauvais signe.

Ça pourrait vous intéresser :  Sports Illustrated lance sa plateforme NFT sur Avalanche!

Morin souligne que plus le temps passe sans commentaire public de la part de la SEC, plus les chances d’une approbation par VanEck d’ici la date limite du 23 mai s’amenuisent. Les analystes et experts du secteur surveillent attentivement cette situation, car elle pourrait avoir des répercussions importantes sur le paysage réglementaire et l’intérêt des investisseurs pour les crypto-actifs.

Pour conclure, il est clair que le monde financier traditionnel s’intéresse de plus en plus aux possibilités offertes par la blockchain publique pour la tokenisation des actifs. Bien que certaines incertitudes réglementaires demeurent, les initiatives prises par des leaders du secteur comme BlackRock et Franklin Templeton pourraient bien ouvrir la voie à une adoption plus large de ces technologies innovantes.

Pour en savoir plus sur ces sujets passionnants et rester à jour avec les derniers développements dans le monde de la crypto-monnaie, visitez notre site cours-crypto.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *