“Mini Apps Telegram : le cheval de Troie pour l’adoption massive de la blockchain !”

En tant que journalistes spécialisés en cryptomonnaie, nous sommes constamment à l’affût des dernières innovations qui pourraient catalyser l’adoption massive de la blockchain. À cet égard, les Mini Apps de Telegram, des applications miniatures décentralisées basées sur la blockchain, sont particulièrement prometteuses.

Selon Justin Hyun, directeur des investissements chez TON Foundation, ces Mini Apps pourraient être le “cheval de Troie” qui permettra d’intégrer sans effort un demi-milliard d’utilisateurs à la blockchain. Il affirme que l’objectif est d’introduire des utilisateurs aux DApps conviviales sans même devoir les éduquer sur la blockchain. En effet, ces applications sont intégrées dans les canaux de Telegram, rendant leur utilisation transparente pour l’utilisateur final.

L’avènement des Mini Apps

Introduites en 2020 en partenariat avec TON Foundation et Tencent, les Mini Apps de Telegram visent à créer une plateforme super-app. L’idée est de simplifier l’expérience utilisateur au maximum afin que les interactions avec la blockchain soient invisibles pour eux. Hyun souligne que pour atteindre l’objectif ambitieux d’amener 500 millions de personnes sur la blockchain d’ici 2028, il faudra proposer des cas d’usage simples et intuitifs.

Certaines de ces Mini Apps offriront également des incitations financières spécifiques au Web3 pour les utilisateurs. Cela pourrait se traduire par une augmentation de l’engagement et un intérêt accru pour les technologies sous-jacentes.

Telegram, un vecteur d’adoption?

Telegram figure parmi les trois plus grandes applications de messagerie au monde en termes de téléchargements mensuels, avec plus de 800 millions d’utilisateurs actifs chaque mois. La récente annonce du lancement d’une plateforme publicitaire utilisant la blockchain TON pour les paiements démontre l’ambition de Telegram de s’imposer comme un acteur majeur dans l’écosystème blockchain.

Ça pourrait vous intéresser :  Vous ne croirez jamais combien a été levé en 3 jours!

Dès ce mois-ci, les propriétaires de chaînes Telegram dans plus de 100 pays pourront commencer à recevoir des récompenses financières pour leur contenu dès que la plateforme publicitaire sera ouverte à tous les annonceurs. Ils percevront ainsi 50% des revenus publicitaires totaux générés par Telegram.

Le programme d’incitation communautaire TON

Le 20 mars dernier, TON a lancé un programme d’incitation communautaire doté de 115 millions de dollars, dont 38 millions destinés au minage de tokens et aux incitations utilisateurs, 22 millions pour les airdrops, 15 millions pour l’écosystème développeur The League, et 40 millions pour stimuler les pools de liquidité.

À notre avis, cette stratégie pourrait grandement contribuer à démocratiser l’utilisation de la blockchain auprès du grand public. En effet, en rendant l’expérience utilisateur aussi simple et transparente que possible grâce aux Mini Apps intégrées dans Telegram, TON Foundation fait un pas audacieux vers une adoption généralisée.

Au sein de cours-crypto.fr, nous suivrons attentivement le développement et l’impact des Mini Apps sur l’écosystème global du Web3 et la cryptomonnaie. C’est une période exaltante pour le secteur, et nous sommes impatients de voir comment ces innovations façonneront l’avenir numérique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *