ALERTE : Silence radio de la SEC sur l’ETF Ethereum !

En tant que journalistes spécialisés dans l’univers des cryptomonnaies, nous avons suivi de près les développements autour des fonds négociés en bourse (ETF) basés sur l’Ethereum (ETH). Aujourd’hui, nous souhaitons partager avec vous nos réflexions sur les récentes déclarations d’Eric Balchunas, analyste senior chez Bloomberg pour les ETF.

Selon Balchunas, la probabilité de voir un ETF Ethereum approuvé par la Securities and Exchange Commission (SEC) américaine diminue de jour en jour. L’analyste évoque un silence radio préoccupant de la part de la SEC à l’égard des émetteurs potentiels de ces fonds. En effet, à mesure que le délai final approche sans aucune communication ou commentaire de la SEC, les espoirs d’une approbation semblent s’amenuiser. Cette absence d’interaction est interprétée comme un signal négatif par l’analyste, qui estime désormais les chances d’approbation à seulement 35%.

Une situation préoccupante

L’absence de retour de la SEC est d’autant plus inquiétante qu’elle intervient alors qu’il reste peu de temps avant la date limite finale pour l’approbation. Balchunas souligne que le processus habituel implique des commentaires de la SEC et des ajustements conséquents par les émetteurs, ce qui peut inclure une refonte des propositions et plusieurs réunions. Ce long processus semble compromis par le manque actuel de communication.

De plus, Balchunas a recueilli des informations suggérant que le silence de la SEC pourrait être délibéré. Il pointe également du doigt la position du président de la SEC, Gary Gensler, qui perçoit toujours l’Ethereum comme un titre financier plutôt qu’une commodité, à l’instar du Bitcoin. Après avoir essuyé des critiques suite à l’approbation des ETF Bitcoin au comptant et une défaite judiciaire contre Grayscale en août 2023, Gensler pourrait ne pas être enclin à revivre une telle expérience.

Ça pourrait vous intéresser :  Ex-conseiller Ethereum attaque le gouvernement US pour 9,6 milliards!

Un processus inversé

La situation actuelle contraste fortement avec celle vécue lors de la course à l’approbation des ETF Bitcoin au comptant. À cette époque, selon Balchunas, il existait une dynamique positive et croissante alimentée par diverses sources et intuitions. Aujourd’hui, l’analyste ressent le contraire, ce qui affecte sa perception des chances d’approbation pour un ETF Ethereum.

Nate Geraci, président de The ETF Store, s’est également interrogé sur cette situation paradoxale où la SEC a approuvé plusieurs produits ETF basés sur les futures d’Ethereum en octobre pour ensuite potentiellement rejeter les produits au comptant en mai. Matt Corva, conseiller général chez Consensys, a quant à lui suggéré qu’un refus pourrait être bénéfique à long terme pour le marché des cryptomonnaies.

Un avenir incertain

La rencontre du 6 mars entre Coinbase et Grayscale avec les responsables de la SEC n’a pas non plus apporté la clarté espérée. Scott Johnsson de VB Capital avance que cette réunion se concentrait principalement sur l’analyse de corrélation entre les prix des futures ETH et BTC comparés au comptant et que cela pourrait servir de base pour approuver ou refuser les ETF.

Balchunas reste néanmoins confiant quant à une approbation future inévitable d’un ETF Ethereum au comptant. Il considère toutefois que le véritable indicateur à surveiller sera le mardi 5 novembre, jour des élections présidentielles américaines. Cet événement pourrait entraîner des changements significatifs au sein de la SEC et influencer l’avenir des ETF Ethereum.

Pour conclure, bien que le contexte actuel semble défavorable, nous pensons qu’il est important de rester attentifs aux signaux envoyés par la SEC. Les prochaines semaines seront cruciales pour déterminer si les investisseurs pourront bientôt bénéficier d’un ETF Ethereum au comptant.

Ça pourrait vous intéresser :  L'ETF Ethereum de BlackRock et Fidelity rejeté par la SEC !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *