Corée du Sud: le parti au pouvoir trahit sa promesse sur le Bitcoin!

Le parti au pouvoir en Corée du Sud, le Parti du pouvoir populaire, a récemment fait marche arrière sur sa promesse électorale d’assouplir les restrictions sur les crypto-monnaies. Initialement prévue la semaine dernière, l’annonce d’un engagement envers les actifs virtuels a été reportée indéfiniment. Cette décision suggère des difficultés à harmoniser les politiques de crypto-monnaies avec les positions gouvernementales et les autorités financières. À notre sens, cette hésitation reflète la prudence persistante des régulateurs face à l’instabilité perçue des monnaies numériques.

Plus tôt dans le mois, des rumeurs circulaient selon lesquelles le parti gouvernemental envisageait de reporter l’imposition des bénéfices en crypto-monnaies et d’autoriser les institutions domestiques à introduire des ETF Bitcoin sur le marché local et à investir directement dans les crypto-monnaies. Cependant, ces informations se sont avérées prématurées, car aucune promesse formelle n’a été établie dans ce sens. En effet, le parti dirigé par Yoon Chang-hyun a retiré les actifs virtuels de ses priorités politiques.

La position réglementaire en Corée du Sud

En janvier, le régulateur financier du pays a réaffirmé son interdiction, empêchant les institutions financières de proposer des ETF de crypto-monnaies et affirmant que ces dernières ne correspondent pas aux actifs sous-jacents définis dans la loi sur les marchés de capitaux. Les investisseurs locaux sont actuellement limités dans leurs investissements dans les ETF de crypto-monnaies au comptant, tandis que les produits dérivés étrangers restent accessibles.

Malgré l’approbation récente d’un ETF Bitcoin au comptant par la Securities and Exchange Commission des États-Unis, la Commission des services financiers de Corée du Sud reste prudente. Elle invoque des risques d’investissement liés aux actifs numériques qui justifieraient sa réticence à s’aligner sur la réglementation américaine.

Ça pourrait vous intéresser :  Analyse choc des prix crypto: BTC et ETH s'effondrent!

Les implications politiques

Le parti d’opposition, le Parti démocratique, a également exprimé son intention de soutenir des promesses similaires concernant les ETF de crypto-monnaies. Il a officiellement annoncé ses promesses de campagne liées aux crypto-monnaies la semaine dernière, en prévision des élections générales prévues pour le 10 avril.

Le Parti du pouvoir populaire avait envisagé un retard de deux ans dans la taxation des actifs virtuels et autorisait les investissements d’entreprise dans les actifs numériques. Cependant, ce plan n’a pas été finalisé en raison d’une consultation insuffisante avec les ministères concernés et des craintes de pertes substantielles potentielles, notamment en ce qui concerne l’implication des entreprises dans les actifs numériques.

Le futur des ETF Bitcoin en Corée du Sud

Le Service de surveillance financière (FSS), principal régulateur financier du pays, prévoit de solliciter l’avis de la SEC américaine concernant les fonds négociés en bourse Bitcoin au comptant. Le chef du FSS, Lee Bok-hyun, a présenté un plan d’affaires pour 2024 qui comprend des visites sur les principaux marchés financiers tels que New York au deuxième trimestre. L’ordre du jour implique des discussions sur les marchés financiers sud-coréens avec un accent particulier sur les ETF Bitcoin au comptant.

Il est clair que la Corée du Sud demeure prudente quant à l’intégration complète des crypto-monnaies dans son système financier. Cette approche conservatrice pourrait refléter une volonté de protéger ses citoyens contre l’incertitude et la volatilité inhérentes aux monnaies numériques. Néanmoins, il est indéniable que le pays reste attentif aux évolutions mondiales dans ce domaine et pourrait être amené à réviser sa position à mesure que le marché mûrit et que des cadres réglementaires plus robustes se mettent en place.

Ça pourrait vous intéresser :  Le retour des distributeurs de crypto avec la folie du Bitcoin!

Pour suivre l’évolution de cette situation et d’autres actualités liées aux crypto-monnaies, nous vous invitons à visiter notre site cours-crypto.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *