Hacker rend l’argent volé après un exploit de 6,4M$ !

Les récentes nouvelles concernant la faille de sécurité exploitée dans le protocole stablecoin Seneca ont suscité une grande inquiétude dans la communauté crypto. Nous, chez cours-crypto.fr, nous efforçons de vous fournir les informations les plus précises et actualisées sur cet incident.

Le retour des fonds volés

Le pirate à l’origine de l’accès non autorisé à environ 6,4 millions de dollars en ETH provenant de l’exploit de Seneca stablecoin a restitué plus de 5 millions de dollars au projet après avoir accepté une prime de 20%. Cet acte, bien que ne réparant pas entièrement le préjudice causé, représente un développement positif dans une situation autrement malheureuse.

Nous pensons qu’il est essentiel de souligner l’importance d’une sécurité robuste dans le secteur des cryptomonnaies pour éviter de tels incidents à l’avenir. De plus, la réponse rapide et la proposition de prime du projet Seneca montrent un niveau de préparation et une volonté d’atténuer les dommages qui méritent d’être reconnus.

Les détails de l’exploit

Le 28 février, plusieurs entreprises spécialisées dans la sécurité blockchain ont signalé l’exploit sur le protocole stablecoin. Des sociétés comme CertiK ont alerté les utilisateurs sur l’exploit, les incitant à révoquer les approbations d’une adresse sur les réseaux Ethereum et Arbitrum. Les estimations initiales des pertes étaient d’environ 3 millions de dollars, mais il s’est avéré que plus de 1 900 Ether (ETH), d’une valeur d’environ 6,4 millions de dollars, avaient été pris lors de l’exploit.

Les analystes en sécurité chez CertiK ont expliqué que l’exploit était dû à une vulnérabilité critique “call” dans le contrat intelligent du protocole. Joe Green, responsable de l’équipe d’intervention rapide chez CertiK, a déclaré à Cointelegraph que cette vulnérabilité permettait à l’attaquant d’effectuer des appels externes à n’importe quelle adresse.

Ça pourrait vous intéresser :  Tether abandonne-t-il USDT sur Tron? La vérité choc!

L’enquête en cours

Seneca a affirmé travailler avec des spécialistes pour enquêter sur ce qui s’est passé. Il a également offert une prime de 1,2 million de dollars pour le retour des fonds volés. Dans un message en chaîne le 29 février, Seneca a demandé au pirate informatique de retourner 80% des fonds volés à une adresse Ethereum, permettant au pirate de conserver 20%.

Dans son message, Seneca a déclaré collaborer avec des fournisseurs de sécurité et les forces de l’ordre pour retracer les fonds. Il a exhorté le pirate informatique à restituer les fonds pour éviter des conséquences juridiques. “Agir rapidement est crucial, nous vous demandons donc gentiment de rendre les fonds dès que possible pour éviter toute autre action en justice”, a écrit Seneca.

La restitution partielle

Quelques heures après le message de Seneca, le pirate informatique a rendu environ 1 537 ETH, valant environ 5,3 millions de dollars, à l’adresse du portefeuille spécifiée par Seneca. L’exploitant a conservé 300 ETH, d’une valeur d’environ 1 million de dollars, et accepté la prime de 20% offerte par Seneca. L’exploitant a ensuite transféré les ETH vers deux adresses différentes.

Nous estimons que cette restitution partielle est un rappel puissant que même dans le monde souvent imprévisible des cryptomonnaies, il existe des opportunités pour la rectification et la résolution pacifique des conflits.

Chez cours-crypto.fr, nous continuerons à suivre cette histoire et vous tiendrons informés des derniers développements. La sécurité des actifs numériques reste une priorité absolue et cet incident souligne l’importance d’une vigilance constante et d’un suivi rigoureux pour protéger vos investissements dans ce domaine dynamique.

Ça pourrait vous intéresser :  Découvrez la nouvelle chaîne de jeux révolutionnaire de Mirror World sur Solana!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *