Le PDG de Vanguard refuse le Bitcoin malgré la pression!

En tant que journaliste spécialisé dans l’univers de la cryptomonnaie, je suis souvent confronté à des prises de position tranchées sur l’opportunité d’investir ou non dans des actifs numériques tels que le Bitcoin. Récemment, une déclaration du PDG de Vanguard, Tim Buckley, a attiré mon attention. Malgré la pression croissante des clients et les nombreuses demandes d’informations, Buckley persiste à refuser l’intégration d’un ETF Bitcoin au comptant au sein des portefeuilles d’investissement de son entreprise.

La résistance face à l’ETF Bitcoin

Le PDG de Vanguard a clairement exprimé ses réserves quant à l’inclusion d’un ETF Bitcoin dans les plans d’investissement pour la retraite, soulignant la nature hautement spéculative de cet actif. Dans une vidéo publiée par la firme, Buckley a mis en garde contre les risques associés à un tel produit financier. Il estime que le Bitcoin ne devrait pas figurer dans un portefeuille orienté vers l’épargne à long terme destinée à la retraite.

Il a également remis en question la réputation du Bitcoin en tant que valeur refuge, en faisant remarquer que lors du krach boursier de 2022, le Bitcoin a subi une chute significative parallèlement aux marchés financiers traditionnels. Cela a renforcé son point de vue selon lequel le Bitcoin est un actif spéculatif difficilement justifiable dans un portefeuille à long terme.

L’évolution du marché et la position de Vanguard

Malgré une année record pour le Bitcoin en 2021, où il a atteint un sommet historique de plus de 69 000 dollars, l’année suivante n’a pas été aussi clémente pour la cryptomonnaie phare. En effet, elle a connu une baisse marquée, tombant sous la barre des 16 000 dollars. Cette volatilité a eu un impact conséquent sur les décisions d’investissement des grandes firmes comme Vanguard.

Ça pourrait vous intéresser :  Découvrez comment les ordinaux révolutionnent le Bitcoin!

Buckley a été catégorique sur le fait que Vanguard ne modifierait pas sa position sur les ETF Bitcoin “à moins que la classe d’actifs ne change”. Cette affirmation est intervenue après que la Commission des valeurs mobilières des États-Unis (SEC) a approuvé 11 ETF Bitcoin au comptant le 10 janvier dernier.

Les réactions de la communauté crypto et l’exposition indirecte

Cette décision de ne pas proposer d’ETF Bitcoin par Vanguard a suscité des réactions mitigées au sein de la communauté crypto. Certains clients, particulièrement ceux issus de l’industrie des cryptomonnaies, ont exprimé leur mécontentement face à ce qu’ils perçoivent comme une approche paternaliste. Yuga Cohler, par exemple, responsable technique senior chez Coinbase, a annoncé qu’il convertirait ses économies Roth 401(k) chez Vanguard en faveur de Fidelity, l’un des candidats approuvés pour les ETF Bitcoin.

Toutefois, malgré son absence d’intentions de proposer un produit crypto directement, Vanguard détient toujours une exposition indirecte significative au Bitcoin via sa participation dans MicroStrategy.

Conclusion

La situation actuelle nous montre que même si certains acteurs majeurs du secteur financier restent sceptiques quant à l’intégration du Bitcoin et autres cryptomonnaies dans leurs offres d’investissement standardisées, le débat reste ouvert. Il est clair que le marché des cryptomonnaies continue d’évoluer et pourrait potentiellement influencer ces positions à l’avenir.

Pour plus d’informations sur ce sujet et bien d’autres liés aux cryptomonnaies, je vous invite à consulter notre site cours-crypto.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *