Le Trésor américain tokenisé sur les blockchains publiques dépasse 1 milliard de dollars

Le monde des finances traditionnelles continue de s’intéresser de près aux blockchains publiques, comme en témoigne la tokenisation des titres du Trésor des États-Unis qui a dépassé le cap du milliard de dollars. Nous, chez cours-crypto.fr, avons examiné les données compilées par 21.co et Dune Analytics qui indiquent que les titres gouvernementaux tokenisés représentaient 1,07 milliard de dollars d’actifs au 28 mars, répartis sur 17 produits différents. Ces actifs sont majoritairement basés sur les réseaux Ethereum, Polygon et Stellar.

Franklin Templeton, une société d’investissement, mène la charge avec plus de 360,1 millions de dollars d’actifs et 33,6% de parts de marché grâce à son Franklin OnChain U.S. Government Money Fund (FOBXX). Utilisant les blockchains Polygon et Stellar, ce fonds tokenisé lancé en 2021 est représenté par le token BENJI. BlackRock suit avec son USD Institutional Digital Liquidity Fund, ou BUILD, qui a tokenisé pour 244,8 millions de dollars d’actifs, soit 22,8% des titres du Trésor sur la chaîne.

L’attrait des titres du Trésor

Les titres du Trésor sont des valeurs mobilières émises par le gouvernement fédéral américain. Les investisseurs prêtent de l’argent au gouvernement en achetant ces titres, en échange de quoi le gouvernement s’engage à rembourser le montant principal à une date précise, avec intérêts. En raison de la hausse des taux d’intérêt aux États-Unis ces dernières années, les titres du Trésor sont devenus plus attrayants pour les investisseurs d’un point de vue risque-rendement. En mars, la Réserve fédérale américaine a maintenu ses taux d’intérêt de référence à un sommet sur 23 ans entre 5,25% et 5,50% pour contrôler l’inflation. Les tokens numériques basés sur la blockchain représentant les titres du Trésor américain ont connu une augmentation de 641% en 2023.

Ça pourrait vous intéresser :  Incroyable! Une avalanche stoppe la production en pleine vague d'inscription!

Le processus et l’impact de la tokenisation

Tokeniser les titres du Trésor américain sur une blockchain implique la création de jetons numériques représentant la propriété de la sécurité sous-jacente. Cela modifie la manière dont les valeurs mobilières sont émises, échangées et gérées, offrant plus de liquidité et permettant aux investisseurs disposant de moins de capital de participer. Des institutions financières majeures telles que UBS et JPMorgan se sont lancées dans la tokenisation d’actifs, avec des projets visant à relier les actifs financiers traditionnels et la technologie blockchain.

Les cryptos se lancent dans la tokenisation

Les projets crypto s’investissent également dans les titres du Trésor américain tokenisés pour soutenir leurs opérations. La plateforme décentralisée Ondo Finance est désormais le plus grand détenteur du BUILD de BlackRock, détenant 38% des fonds disponibles selon Tom Wan, analyste de données chez 21.co.

En conclusion, il est indéniable que l’intégration des actifs traditionnels sur la blockchain est une tendance en pleine expansion qui mérite notre attention. La tokenisation des titres du Trésor n’est qu’un exemple parmi tant d’autres illustrant comment la finance traditionnelle peut bénéficier des innovations apportées par la technologie blockchain. Il sera intéressant de suivre l’évolution de ce secteur et l’impact potentiel sur l’écosystème financier global.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *