L’ETF Ether de Hashdex et ARK en danger? La SEC perd espoir!

La Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis a récemment reporté sa décision concernant les fonds négociés en bourse (ETF) sur l’Ethereum proposés par Hashdex et ARK 21Shares. Cette décision de report, annoncée mardi 19 mars, survient quelques jours avant la “troisième échéance” fixée par l’agence – les deux applications d’ETF Ether seront soumises à une décision finale fin mai.

Le 24 mai est la date limite fixée par la SEC pour ARK 21Shares, tandis que l’application de Hashdex devra faire face à l’ultimatum du régulateur au plus tard le 30 mai. Les analystes sont devenus plus pessimistes quant aux chances d’approbation des huit ETF Ether actuellement proposés par des entités telles que BlackRock, Grayscale, Fidelity, Invesco Galaxy, VanEck, Hashdex et Franklin Templeton.

L’analyste des ETF chez Bloomberg, James Seyffart, a exprimé ses inquiétudes le 19 mars dans une publication où il mentionne un manque d’engagement entre la SEC et les émetteurs. “Mon attitude prudemment optimiste pour les ETF ETH a changé ces derniers mois”, a-t-il écrit. “Nous pensons maintenant que ceux-ci seront finalement refusés le 23 mai pour ce cycle.”

La semaine dernière, Eric Balchunas, un autre analyste des ETF chez Bloomberg, a réduit les chances d’approbation des ETF Ether de 50% à 35%. Il a signalé à Cointelegraph que le processus d’approbation des ETF pour l’Ethereum semble être l’inverse de ce qu’il avait vécu pendant la course aux ETF Bitcoin au comptant, citant le silence radio de la SEC. L’opinion publique semble également avoir chuté, avec des cotes sur Polymarket pour l’approbation des ETF Ether d’ici fin mai tombant à 32%, contre 77% en janvier.

Ça pourrait vous intéresser :  Découvrez pourquoi l'ETF Ether est moins probable que Bitcoin!

Grayscale envisage également le staking d’ETH

Parallèlement, Grayscale, le gestionnaire d’actifs, est devenu le dernier émetteur à envisager d’ajouter le staking à sa demande d’ETF Ether au comptant. Dans une “déclaration de sollicitation du consentement” envoyée aux investisseurs de son Grayscale Ethereum Trust, la société a présenté quatre propositions, dont la possibilité de miser l’Ethereum détenu par le trust.

“Cette proposition permettra au Sponsor de faire en sorte que le Trust […] utilise ou permette l’utilisation de tout Ethereum détenu par le Trust dans un protocole de validation proof-of-stake en échange d’une contrepartie quelconque au profit ultime des actionnaires ETHE”, a écrit Grayscale.

Grayscale a indiqué que la capacité à miser l’Ethereum détenu par le trust lui permettrait de “mitiger les pressions inflationnistes résultant du protocole proof-of-stake d’Ethereum” et de maintenir la parité avec tout produit d’investissement similaire offrant du staking. Les propositions sont soumises à un vote et nécessitent le consentement de plus de 50% des actions.

Si approuvé, Grayscale pourrait rejoindre les rangs d’autres entités comme ARK 21Shares, Franklin Templeton et Fidelity qui ont récemment ajouté le staking d’Ethereum à leurs demandes d’ETF au comptant.

Nous sommes conscients que la décision finale concernant ces ETF sera cruciale pour l’écosystème crypto et pourrait définir un précédent important pour l’avenir des investissements en cryptomonnaies sous forme d’ETF. Sur cours-crypto.fr, nous continuerons à suivre ces développements avec attention et vous tiendrons informés des dernières nouvelles concernant ces demandes d’ETF.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *