Prix Ethereum s’effondre face au Bitcoin – Découvrez la raison!

La cryptomonnaie Ethereum (ETH) a connu un début d’année prometteur, avec une hausse significative de son prix. Toutefois, depuis mi-mars, cette tendance s’est affaiblie, et Ethereum a perdu du terrain face à Bitcoin (BTC). En effet, depuis le début de l’année, ETH a engrangé une progression d’environ 48% contre 57% pour BTC dans leurs paires respectives en USD.

Cette situation soulève des questions parmi les investisseurs et les analystes. Nous allons donc explorer les raisons derrière cette sous-performance d’Ethereum par rapport à Bitcoin, en nous appuyant sur des données et des analyses de marché. Il est clair que plusieurs facteurs ont contribué à cette tendance, notamment la baisse de l’activité sur le réseau Ethereum et le sentiment décroissant quant à l’approbation d’un ETF (fonds négocié en bourse) en ETH au comptant.

ETH affiche une baisse face à BTC sur les 30 derniers jours

Durant les 30 derniers jours, Ether a chuté de 13,5%, sous-performant ainsi Bitcoin et d’autres cryptomonnaies majeures. Parallèlement, BTC n’a vu son prix diminuer que de 4%. D’autres jetons de premier plan comme BNB de Binance Chain et SOL de Solana ont respectivement enregistré des hausses de 15,5% et 16% sur la même période.

Le ratio ETH/BTC a commencé à décliner dès le 8 mars, atteignant son plus bas niveau de l’année à $0.047 le 7 avril. Plusieurs facteurs peuvent expliquer cette sous-performance d’Ethereum face à Bitcoin, dont notamment la réalisation de nouveaux sommets historiques pour BTC, des investissements supérieurs à 10 milliards de dollars dans des ETF BTC au comptant et une augmentation notable du volume d’échange des Ordinals Bitcoin qui avoisine désormais les 3 milliards de dollars. De plus, la prochaine division par deux de l’offre en Bitcoin prévue pour 2024, qui a historiquement précédé des hausses majeures sur le marché des cryptomonnaies, renforce également la position de BTC.

Ça pourrait vous intéresser :  Grayscale et Coinbase défient la SEC pour un ETF Ether!

Une activité on-chain en baisse impacte la performance d’Ether

Pour comprendre pourquoi Ether continue de sous-performer par rapport à BTC, il est important d’examiner l’activité du réseau Ethereum et ses solutions d’échelle. Les applications décentralisées (DApps) sont au cœur de ce réseau blockchain de couche 1, et une utilisation en baisse tant en nombre d’utilisateurs qu’en volume indique une demande moindre pour ETH.

Les données fournies par DappRadar, un agrégateur de données Web3, révèlent que les principales DApps Ethereum ont connu une diminution moyenne de 6,42% du nombre d’adresses actives au cours des 30 derniers jours. Ces dernières ont également subi une chute de 26,51% du volume des transactions en raison du ralentissement observé sur Uniswap, MetaMask Swap, Blur et OpenSea.

De plus, Coinglass montre une baisse dans certains indicateurs clés d’activité sur le réseau Ethereum au cours du dernier mois. Le nombre d’adresses actives quotidiennes est passé de 622 963 le 20 mars à 499 448 le 10 avril. Bien qu’Ethereum demeure leader dans le secteur DeFi (finance décentralisée), Solana commence à lui grignoter des parts de marché grâce notamment à l’engouement autour des memecoins et au volume croissant des transferts en stablecoins.

Un ETF Ether au comptant pourrait ne pas voir le jour en mai

Outre les indicateurs on-chain en berne, la probabilité décroissante qu’un ETF Ether au comptant soit approuvé en mai contribue également au manque d’élan haussier pour Ethereum face à Bitcoin.

Jan van Eck, PDG de VanEck, s’est récemment exprimé sur ses doutes concernant l’approbation d’un tel ETF par la Commission américaine des opérations de bourse (SEC) pour mai. Lui-même candidat pour un ETF Ethereum aux États-Unis avec ARK Invest de Cathie Wood, il s’attend plutôt à un rejet lors de la décision finale prévue respectivement pour le 23 et le 24 mai.

Ça pourrait vous intéresser :  Binance Labs mise gros sur le service de restaking d'EigenLayer!

Van Eck a souligné que la SEC donne habituellement son avis sur les candidatures pour les ETFs et reste en contact continu avec les candidats. Cependant, concernant Ethereum, il note un silence remarquable. Eric Blachunas, analyste chez Bloomberg spécialisé dans les ETFs qui avait auparavant estimé à 70% les chances d’une approbation avant mai a réduit ses prévisions à seulement 35%, signalant que ce manque de communication pourrait être un mauvais présage pour ceux qui espéraient voir arriver un ETF Ether avant mai.

Cet article ne contient pas de conseils ou recommandations en matière d’investissement. Chaque mouvement d’investissement ou de trading comporte des risques et il est conseillé aux lecteurs de mener leurs propres recherches avant toute décision.

Nous vous invitons à poursuivre la discussion sur ces sujets passionnants sur notre plateforme cours-crypto.fr, où vous trouverez toutes les actualités liées aux cryptomonnaies et aux marchés financiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *