Solana en crise : 75% des transactions échouent? Vérité choc!

Le réseau Solana semble avoir du mal à faire face à une demande vorace de memecoins, avec des données indiquant qu’environ 75% des transactions sur le réseau échouent actuellement. Cette difficulté survient alors que l’engouement pour les cryptomonnaies humoristiques a provoqué une vague d’activité sans précédent sur Solana, mettant en lumière les limites potentielles de la plateforme.

Une hausse des échecs de transactions

Les données de Dune Analytics révèlent qu’au 4 avril, un peu plus de 75% de toutes les transactions “non-vote” sur Solana ont échoué, marquant le taux d’échec le plus élevé jamais enregistré. Parallèlement à cette augmentation, une vague de mécontentement se fait ressentir parmi les utilisateurs de Solana sur les réseaux sociaux, qui se plaignent de transactions avortées et d’une expérience utilisateur dégradée. Un trader pseudonyme, Altcoin Sherpa, a exprimé son optimisme quant à l’adoption future de Solana en tant que réseau blockchain pour le grand public, tout en soulignant que l’expérience utilisateur actuelle était loin d’être idéale.

Nous pensons qu’il est essentiel de prendre en compte ces problèmes pour améliorer l’expérience des utilisateurs et la fiabilité du réseau.

Des bots responsables ?

Toutefois, Mert Mumtaz, PDG de Helius et fervent défenseur de Solana, conteste l’affirmation selon laquelle 75% des transactions échoueraient. Il suggère que la majorité des transactions non-vote ayant échoué ne sont que du “spam de bots”. Selon lui, cela ne constituerait généralement pas un problème majeur pour les utilisateurs car les portefeuilles simulent la transaction et signalent au préalable si elle est susceptible d’échouer ou non.

Ça pourrait vous intéresser :  Alerte ! Votre Trezor X piraté, vente de faux jetons !

Mumtaz affirme que le graphique des transactions échouées n’est pas une bonne manière d’évaluer l’impact sur les utilisateurs, car la plupart d’entre eux n’y parviennent même pas. Il ajoute que “95% de ce graphique entier représente juste des bots échouant dans leurs tentatives d’arbitrage”.

Il explique également que comme une grande partie de cette activité spam a lieu avant le processus de programmation, augmenter les frais de priorité des transactions ne servirait à rien et pourrait même conduire les utilisateurs à “gaspiller de l’argent”.

Des mises à jour en perspective

Mumtaz a indiqué qu’il était peu probable que la prochaine mise à jour 1.18 du réseau Solana résolve ces problèmes, insinuant ainsi que l’expérience utilisateur sur Solana pourrait rester compromise pendant quelque temps. De son côté, Anatoly Yakovenko, PDG de Solana, a exprimé sa frustration face au processus d’amélioration des bugs liés à la congestion sur le réseau.

Nous croyons qu’une communication transparente et des mises à jour régulières sont cruciales pour maintenir la confiance des utilisateurs dans un environnement aussi dynamique.

Le prix du SOL de Solana a chuté d’environ 3% la semaine dernière, marquant un léger recul après une hausse impressionnante de 45% le mois précédent. Ce repli récent l’a fait redescendre au cinquième rang des cryptomonnaies en termes de capitalisation boursière, selon les données de CoinGecko.

Chez cours-crypto.fr, nous suivons attentivement ces développements et restons déterminés à vous fournir des analyses pertinentes et actualisées sur l’évolution du secteur des cryptomonnaies.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *