Découvrez comment les ordinaux révolutionnent le Bitcoin!

En tant que journalistes experts dans le domaine des cryptomonnaies, nous avons récemment pris connaissance d’une note publiée par la division des actifs numériques de Franklin Templeton, destinée à ses investisseurs et introduisant brièvement les tokens non fongibles (NFT) basés sur Bitcoin. Cette annonce a suscité un intérêt particulier pour l’innovation au sein de Bitcoin, propulsée principalement par le protocole Bitcoin Ordinals.

L’essor de l’innovation Bitcoin

Il est indéniable que le Bitcoin a connu une renaissance d’activité au cours de l’année écoulée, grâce en grande partie à Ordinals. De plus, l’asset manager a identifié d’autres facteurs qui contribuent à cette dynamique innovante, tels que de nouveaux standards de tokens fongibles comme BRC-20 et Runes, des réseaux de couche 2 basés sur Bitcoin, ainsi que des primitives de finance décentralisée (DeFi) Bitcoin.

Nous observons également une accélération des activités dans l’espace des NFT Bitcoin. Franklin Templeton a noté une augmentation de la dominance du Bitcoin au sein de l’écosystème NFT global. Cela se traduit par une hausse significative du volume des échanges ces derniers mois, surpassant même celui de l’ETH dès décembre 2023.

Les collections Ordinals en tête

Certaines collections de Bitcoin Ordinals commencent à dominer l’espace NFT en termes de volume d’échanges et de capitalisation boursière. Parmi elles figurent NodeMonkes, Runestone, Bitcoin Puppets, Ordinal Maxi Biz et Bitmap. Cependant, il convient de souligner que ces actifs peuvent perdre leur valeur et ne bénéficient pas d’une garantie bancaire.

Ça pourrait vous intéresser :  Découvrez l'ETF Bitcoin de Grayscale qui bat des records!

En outre, ces actifs Ordinals ne sont pas assurés par la Federal Deposit Insurance Corporation (FDIC). Il est important de rappeler aux investisseurs que “tous les investissements comportent des risques, y compris la perte de capital”. Les actifs numériques sont particulièrement sujets aux risques en raison de leur technologie “immature” et en développement rapide ainsi que leurs vulnérabilités.

Franklin Templeton et les niches crypto

Franklin Templeton n’en est pas à sa première incursion dans les niches spécifiques du monde crypto. En mars dernier, la firme a publié une note pour les investisseurs sur les memecoins, reconnaissant leur potentiel de profits rapides tout en soulignant qu’ils n’ont “aucune valeur intrinsèque”.

L’entreprise fait également partie des émetteurs qui ont lancé un ETF Bitcoin au comptant aux États-Unis plus tôt cette année. Elle participe aussi à la course pour un ETF Ether au comptant. En février, Franklin Templeton a soumis un dossier S-1 auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC) américaine.

Conclusion

L’introduction des NFT basés sur Bitcoin confirme l’intérêt grandissant pour les actifs numériques et leur potentiel disruptif. Malgré les risques inhérents à toute forme d’investissement dans les cryptomonnaies, le mouvement observé autour des Ordinals pourrait bien être un signe avant-coureur d’une nouvelle vague d’innovation dans l’univers du Bitcoin. Chez cours-crypto.fr, nous resterons attentifs à l’évolution de cette tendance et à son impact potentiel sur le marché.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *