La Banque d’Angleterre teste une révolution digitale !

La Banque d’Angleterre et l’Autorité de Conduite Financière du Royaume-Uni ont récemment annoncé le lancement d’une initiative novatrice visant à explorer les capacités de la technologie des registres distribués, plus connue sous le nom de DLT. Cette technologie prometteuse sert de fondement à la négociation et au règlement des titres numériques tels que les actions et les obligations. En tant que tels, nous, chez cours-crypto.fr, suivons de près ces développements qui pourraient bien redéfinir les infrastructures financières traditionnelles.

Le Bac à Sable des Titres Numériques

Le projet, baptisé “Digital Securities Sandbox” (DSS), est une plateforme expérimentale qui permettra aux participants sélectionnés de tester en conditions réelles l’utilisation du DLT dans le contexte des marchés financiers. Selon les informations publiées, le DSS devrait fonctionner pendant cinq ans et pourrait éventuellement aboutir à un nouveau régime réglementaire pour la compensation des titres.

Nous pensons que cette initiative représente une avancée significative dans la reconnaissance et l’intégration des technologies blockchain dans les systèmes financiers établis. C’est une validation importante de l’innovation continue dans le domaine de la crypto-monnaie et des actifs numériques.

Critères de Sélection et Objectifs

Les candidats retenus pour participer à ce bac à sable réglementaire auront l’opportunité de fournir des services de dépôt et de règlement de titres, ainsi que d’opérer un lieu de négociation sous un ensemble modifié de régulations. L’objectif est d’accueillir le premier groupe d’applications d’ici l’automne 2024.

Ça pourrait vous intéresser :  Binance détient plus de 100 milliards de vos actifs!

À notre avis, cette approche démontre une volonté d’adopter une régulation adaptative qui permet aux entreprises de tester les changements réglementaires dans des scénarios réels avant leur mise en œuvre définitive. Cela pourrait conduire à une manière plus efficace, collaborative et rapide d’apporter des changements réglementaires.

Consultations et Législation

Le Trésor du Royaume-Uni a entamé les consultations sur le DSS en juillet 2023 et a par la suite indiqué son intention d’adopter une législation pour mettre en œuvre l’initiative d’ici novembre 2023. De nouvelles régulations ont été introduites en décembre 2023, fournissant aux régulateurs financiers nationaux des lignes directrices pour superviser le bac à sable. Ces régulations sont entrées en vigueur le 8 janvier dans le cadre du Financial Services and Markets Act 2023 du Royaume-Uni.

Nous estimons que ces étapes législatives soulignent l’engagement du gouvernement britannique à soutenir l’innovation financière tout en assurant une surveillance réglementaire adéquate.

Diversité et Innovation

Le DSS est ouvert à une large gamme d’entreprises, avec l’intention d’optimiser les opportunités d’apprentissage et de favoriser l’innovation au sein du système financier britannique. Cette approche inclusive pourrait faciliter des méthodes plus rapides et moins coûteuses pour négocier, régler et utiliser les titres parmi les participants du marché financier.

En conclusion, nous sommes convaincus que cette initiative pourrait marquer un tournant décisif pour l’intégration des actifs numériques dans le secteur financier mainstream. La combinaison d’une technologie émergente avec une volonté réglementaire ouverte pourrait très bien être le catalyseur nécessaire pour transformer durablement notre manière de concevoir la finance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *