Vitalik Buterin veut que les rollups atteignent la décentralisation de niveau 1 d’ici la fin de l’année

En tant que fervents observateurs de l’évolution de la blockchain Ethereum, nous ne pouvons ignorer les récentes déclarations de Vitalik Buterin, son co-fondateur. Dans un billet de blog daté du 28 mars, Buterin a évoqué une montée en exigence pour les solutions de mise à l’échelle de couche 2, suggérant que les standards du réseau doivent être revus à la hausse. Nous analysons ici les implications de ces propos et leur impact potentiel sur l’écosystème Ethereum.

Une nouvelle ère pour Ethereum

La transition d’Ethereum vers une nouvelle phase de développement est indéniable. Après la mise à niveau récente de Dencun, qui a réduit significativement les frais de transaction pour les rollups sur la couche 2, Buterin perçoit un changement décisif dans la progression de la plateforme. La période où l’on assistait à des progrès rapides sur la couche 1 (L1) semble céder la place à une ère où ces avancées seront toujours significatives, mais peut-être moins spectaculaires.

Ce changement d’ère indique qu’Ethereum se concentre désormais sur l’amélioration incrémentielle de ses capacités, notamment en augmentant la capacité des blobs et en optimisant l’efficacité des rollups. Ainsi, le défi n’est plus tant de passer de zéro à un produit fini, mais plutôt d’optimiser ce qui existe déjà.

L’augmentation des standards

Buterin propose une élévation des standards pour ce qui est considéré comme un rollup au sein de l’écosystème Ethereum. Selon lui, d’ici la fin de l’année, il ne faudrait considérer un projet comme un rollup que s’il a atteint au moins le stade 1 de décentralisation. Ce stade fait référence à une classification personnelle où le réseau a suffisamment progressé en termes de sécurité et d’échelle, sans toutefois avoir atteint une décentralisation complète (stade 2).

Ça pourrait vous intéresser :  NFTs s'effondrent, ETH grimpe et Readyverse lance un jeu metaverse !

Il souligne que seulement cinq projets de couche 2 répertoriés sur L2beat se situent aux stades 1 ou 2, et qu’Arbitrum est le seul à être entièrement compatible avec EVM (Ethereum Virtual Machine). Ces observations mettent en lumière le chemin restant à parcourir pour atteindre une décentralisation complète.

Les prochaines étapes

Poursuivant sa réflexion, Buterin esquisse les prochaines étapes du développement d’Ethereum. Elles comprennent l’implémentation d’un échantillonnage de disponibilité des données pour augmenter la capacité des blobs à 16MB par créneau, ainsi que l’optimisation des solutions de couche 2 grâce à des techniques telles que la compression des données, l’exécution optimiste et une sécurité améliorée.

Après ces améliorations, Buterin envisage prudemment le passage à l’étape 2 : un monde où les rollups seraient véritablement soutenus par le code et où un conseil de sécurité ne pourrait intervenir qu’en cas de conflit avéré avec celui-ci.

Le futur d’Ethereum

Ethereum se trouve actuellement dans la phase “The Surge” de sa feuille de route d’amélioration, avec des mises à niveau liées à la scalabilité par rollups et au sharding des données. La phase suivante, “The Scourge”, traitera des questions liées à la résistance à la censure, à la décentralisation et aux risques protocolaires issus du MEV (Miner Extractable Value).

Buterin encourage les développeurs à concevoir des applications avec un état d’esprit “Ethereum des années 2020”, embrassant ainsi la mise à l’échelle de couche 2, la confidentialité, l’abstraction des comptes et les nouvelles formes de preuves d’appartenance communautaire avant de conclure que Ethereum est passé d’un simple écosystème financier à une pile technologique décentralisée beaucoup plus complète.

Ça pourrait vous intéresser :  Attention! Un voleur de portefeuille ERC-20 obtient une licence!

Nous sommes témoins d’une évolution majeure dans le monde de la blockchain Ethereum. Les ambitions élevées et les normes strictes posées par Vitalik Buterin sont révélatrices d’un désir profond d’améliorer continuellement cette technologie disruptive. Sur cours-crypto.fr, nous suivrons attentivement ces développements et leur impact sur l’écosystème global des cryptomonnaies.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *